Présentation de la CHIROPRATIQUE  
 
Accueil
 
Présentation de la CHIROPRATIQUE
 
Pour Qui/Pour Quoi ?
 
Questions et Réponses
 
Jean-Dominique LEULLIER DC
 
Elisabeth LEULLIER DC
 
Florence CAUVIN DC
 
Lexique CHIRO
 
Liens

La chiropratique, qu'est-ce que c'est ?

La chiropratique  (chiropraxie) : une définition simple, des bienfaits multiples.      

C’est une profession de santé curative et préventive qui maintient le corps dans son état optimal.  

La chiropratique (chiropraxie) est un art naturel de soigner sans l’usage de médicaments, c’est une science spécialisée dans la prévention et la prise en charge des désordres mécaniques du système musculo-squelettique ainsi que l’effet de ces désordres sur le fonctionnement du système nerveux, sur la santé et la qualité de vie en général.

Un art, parce que l’acte chiropratique (chiropraxie) appelé « ajustement » exige un toucher spécifique et une dextérité particulière hors du commun. Exclusivement manuelle, la chiropratique (chiropraxie) est une discipline précise, dosée, minutieuse et exacte. 

Une science, parce que la chiropratique (chiropraxie) se réfère à l’anatomie, la physiologie et la neurologie, elle met en évidence la relation existant entre certains troubles de la santé, le système nerveux, la colonne vertébrale et le bassin, selon une expérience clinique vérifiée. Elle repose sur des compétences et une connaissance approfondie du corps humain.

Une philosophie, qui considère le corps dans son entier, le patient dans son individualité et qui insiste sur l’éducation du patient face à sa responsabilité dans la gestion de sa santé.

Une profession de santé douce et préventive, qui cherche à comprendre le langage du corps dans toutes ses expressions, assurant la restauration et l’entretien du capital-santé par l’ajustement de la structure du corps.

En effet, la colonne vertébrale et le système nerveux sont intimement liés. La moelle épinière est une véritable « autoroute de l’information nerveuse ». Un traumatisme, une mauvaise position , une alimentation déséquilibrée ou un stress peuvent provoquer des « subluxations vertébrales » générant ainsi des interférences nerveuses, des tensions musculaires et/ou des troubles organiques.

Le chiropracteur
s’attache donc à remonter jusqu’à l’origine du mal qui, par une chaîne de compensations, s’exprime au fil du temps, à un endroit précis. Le corps fonctionne en effet comme un tout : ainsi si une cheville est blessée, c’est le genou, la hanche et/ou le bassin qui compensent, puis c’est le corps tout entier qui va essayer de s’adapter à ce déséquilibre.

Le chiropracteur corrige ces perturbations par des « ajustements » précis.


                                                      Haut de Page

© 2014