Questions et Réponses  
 
Accueil
 
Présentation de la CHIROPRATIQUE
 
Pour Qui/Pour Quoi ?
 
Questions et Réponses
 
Jean-Dominique LEULLIER DC
 
Elisabeth LEULLIER DC
 
Florence CAUVIN DC
 
Lexique CHIRO
 
Liens

Quelques questions, quelques réponses

La chiropratique (chiropraxie) est-elle reconnue en France ?

Depuis le 4 mars 2002, une loi reconnaît l’utilisation des titres de chiropracteurs et d’ostéopathes (article 75 de la loi N° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé). Cependant, cette loi ne donne pas encore lieu à un remboursement de la part de la Sécurité Sociale. De plus en plus de mutuelles prennent cependant en charge une partie ou la totalité des soins. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle. La liste, non-exhaustive, des mutuelles remboursant les soins chiropratiques est consultable sur le site de l’A.F.C.

Les décrets d'applications pour la pratique de la chiropratique (chiropraxie) sont parus en janvier 2011 et les décrets d'application de la formation sont eux sortis en juillet 2011.

LA PROFESSION EST DONC COMPLETEMENT LEGALE EN FRANCE A PARTIR DE MAINTENANT.

Combien de séances sont nécessaires pour un mal de dos ?

Le traitement chiropratique dépend de la  pathologie dont vous souffrez, de votre âge et de l’ancienneté de vos douleurs. Pour une lombalgie qui dure depuis quelques jours, 2 ou 3 séances en moyenne sont nécessaires pour faire le tour des articulations responsables de ce problème de dos. Ensuite, le chiropracteur, vous propose quelques séances d’entretien pour bien consolider son traitement et vous éviter des rechutes. Cette phase de stabilisation est très variable, en fonction des patients. Pour une sciatique avec hernie discale qui dure depuis plusieurs mois, 3 séances peuvent être nécessaires pour commencer à voir une amélioration. Au total, une dizaine de séances peuvent être recommandées, espacées sur 6 mois.

Dès  le premier soin, le patient ressent un bien-être et une détente, la plupart du temps, quasi immédiate (il peut aussi se sentir fatigué, mais cela disparaît rapidement).

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un chiropraticien ?

L’ostéopathie est un ensemble de techniques manuelles utilitées par un certain nombre de professions : les médecins, les kinés, les ostéopathes, certains dentistes et certains vétérinaires, comme le précisent les décrets parus récemment.

La chiropratique, quant à elle, est une profession UNE et INDIVISIBLE , comme peut l’être la chirurgie dentaire.

De la même façon que l’on ne soigne pas « un peu » de caries ou que l’on ne fait pas « un peu » d’extraction dentaire, on ne fait pas « un peu » de chiropratique.

On est docteur en chiropratique ou on ne l’est pas.  Il s’agit d’une compétence octroyée par un diplôme harmonisé dans le monde entier .

C’est précisément  pour cette raison que les décrets  correspondant à la pratique et la formation chiropratique donnent plus de liberté de pratique aux chiropracteurs qu'aux ostéopathes.

En France, l’ostéopathie a été démembrée, elle n’est plus une « profession à part entière » et nous devons, nous chiropracteurs, marteler auprès des pouvoirs publics et des médias, l’idée simple de l’unicité de notre profession et de notre discipline.

 

Faut-il avoir peur d’avoir mal ?

L’ajustement chiropratique nécessite une dextérité qui s’acquiert lentement au fil des 6 années d’études. Au cours de la séance, le praticien repère les zones sensibles et les ajuste.

Le geste est rapide, précis et n’est pas désagréable.


Quelle est la formation des chiropracteurs en France ?

Le diplôme de chiropracteur impose 6000 heures de cours à temps plein, réparties sur 6 années, dont une année d’assistanat chez un praticien expérimenté. En France, seul l’Institut Franco-Européen de Chiropratique (Paris et Toulouse) forme des chiropracteurs et vous pouvez consulter ce site pour mieux connaître le cursus de ces praticiens.

Haut de Page


© 2014